Haul The Balm et collection automnale Rebel Romantic de Kiko

IMG_2523

Les vacances sont dévastatrices pour le budget… Quand on est en vacances, on est obligé d’occuper son temps… Au début on essaye d’être raisonnable et de faire des choses qui n’impliquent pas ou peu de dépenses. Rester chez soi. Aller au parc, bouquiner, regarder des vidéos Youtube, lire des articles beauté, regarder des séries. Et seulement quand c’est nécessaire faire les courses alimentaires. Mais passé ce court instant de sagesse, on est vite rattrapé par le côté obscure de la makeup addict. C’est donc avec un mélange d’excitation et de culpabilité enfouie que je suis partie à la recherche d’un Monoprix proposant les produits The Balm dont certains sont soigneusement consignés dans ma wishlist. Parmis ceux-là, des blush et un eyeliner. Premier Monoprix testé : pas de rayon the Balm en vue. Deuxième Monoprix testé : bingo! Un rayon The Balm avec la plupart des produits de la marque et des testeurs à disposition. Je repère pour mon plus grand bonheur l’eyeliner Schwing. Puis je me jette sur les blush, repère les références qui m’intéressent, fait des swatches et sélectionne pas moins de 3 blush (à 17 euros l’unité quand même) avant de reprendre mes esprits et d’en reposer deux dans le rayon pour ne garder que Downboy.

Puis je fais un tour dans la rue de Rennes. Et que découvre-je ? Une nouvelle boutique Kiko! J’hésite avant de me diriger vers l’entrée et finalement cède à la curiosité. Je profite qu’il n’y ait pas grand monde dans la boutique pour regarder un peu tous les produits. Je remarque qu’il y a un espace spécialement dédié pour tester les produits avec long miroir, chaises, démaquillants de tout type et lumières spéciales. Tout le contraire du Kiko des Halles. Sans le savoir, je suis sur le point de succomber à la tentation d’un produit inconnu jusqu’alors. Alors que je teste une encre à lèvre de couleur framboise devant les miroirs, la conseillère m’interpelle et me propose de tester certains rouge à lèvre de la nouvelle collection Rebel Romantic dont les tons froids iraient selon elle bien à ma carnation. Je n’avais pas spécialement besoin d’un ral, mais sa remarque m’a rendu curieuse. J’assaye les deux qu’elle me montre : le 02 « Pretty Mauve » et le 06 « Melodious Wine » déjà plus voyant. Pour le 02, je regarde le résultat une première fois dans le miroir intérieur… Mouais… rien de très exceptionnel. Puis je saisis un miroir portatif laissé à disposition pour voir le résultat près de l’entrée à la lumière du jour et là, changement d’avis : j’adore. La couleur se voit sans être trop présente et comme m’a dit la conseillère, elle convient bien à mon teint pâle. Je retourne sur le rayon pour regarder le prix : 6 euros 90. Il n’en fallait pas plus pour que je décide d’acheter cette teinte (rouge à lèvre + crayon). En rentrant chez moi, je me dis pour me consoler que si j’avais acheté le même nombre de produit chez Sephora, j’en aurais eu pour facilement deux fois plus cher.

Depuis hier, j’étais donc impatiente de pouvoir tester ces 3 petites nouveautés (+ crayon à lèvre)

crayon et rouge à lèvre Pretty Mauve de Kiko

article-2-septembre

Quand j’ai testé les rouge à lèvre en magasin, je n’ai pas appliqué de crayon auparavant et mes lèvres étaient encore relativement bien hydratées par mon baume à lèvre. La texture est confortable à l’application. Le produit est crémeux sans être trop gras. Et le fini est mat à semi-mat. La couleur quant à elle est un bordeaux tirant vers le mauve. C’est un rouge à lèvre dans les tons froids donc il n’y a pas de risque que vos dents paraissent jaunes.

Le crayon à lèvre est presque aussi crémeux que le ral. Il est également confortable à appliquer. Voici le résultat avec une première couche de crayon et le rouge à lèvre par dessus :

Le Blush DownBoy et l’Eyeliner Schwing de The Balm

the balm

Commençons par l‘eyeliner Schwing. J’ai découvert ce produit grâce à des revues positives de bloggueuses. J’avais retenu qu’il était d’un noir intense, facile à appliquer et qu’il ne bougeait pas au cours de la journée. Après test, j’ai pu constaté tous ces points positifs. Le seul défaut que je lui trouve, c’est qu’en l’appliquant, il se colle sur les cils et les fait se coller entre eux. J’ai voulu mettre mon mascara après mais impossible de bien séparer mes cils comme l’eyeliner avait durçi. Une brosse à cil en métal m’a permis d’éviter la casse mais il restait globalement des paquets… Cela fait longtemps que je n’ai pas appliqué d’eyeliner, donc cette remarque n’est peut être pas spécifique à ce produit en particulier…

IMG_2498 (2)

Enfin, le blush Downboy. En l’ouvrant chez moi, j’ai remarqué que la couleur ressemblait à s’y méprendre au Well Dressed de Mac. Il s’agit d’un rose mat très pâle et plutôt froid. Il se marie donc bien au rouge à lèvre Kiko. Après application, j’ai pu constaté qu’il était toutefois plus pigmenté que le Mac, ce qui est commun à tous les blush The Balm que j’ai essayé jusqu’à maintenant. La couleur est idéale pour les teints clairs. Je pense que ce blush va rapidement figurer parmi mes préférés avec L’Orgasm de Nars. Ci-dessous, le blush porté avec un highlighter et sans le rouge à lèvre pour mieux se rendre compte de la teinte :

IMG_2506

J’espère que cet article à la fois look, haul et premières impressions (et racontage de vie) vous a plu.
Connaissiez-vous ces produits The Balm et Kiko? Les avez-vous testé?

Sur le même thème

4 réflexions sur “Haul The Balm et collection automnale Rebel Romantic de Kiko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *