Ma pause fond de teint et mes astuces pour y arriver (spécial rougeurs)

Pendant les beaux jours, forte est la tentation d’alléger sa routine makeup. S’il m’est déjà arrivé de sauter quelques étapes de mon maquillage, je ne suis jamais sortie de chez moi pour aller au boulot sans fond de teint, mon visage étant naturellement parsemé de rougeurs et autres tâches diffuses que je n’assume pas du tout… jusqu’à il y a quelques jours où j’ai voulu essayer de me passer de ce produit. Comment l’idée m’est venue? Comment ai-je réussi à dépasser mes propres complexes ? Je vous raconte tout dans cet article.

Le pourquoi du comment

Depuis que j’ai découvert le fond de teint (ou plutôt devrais-je dire un fond de teint pas trop foncé pour moi #merciLesVendeusesSephora), je me suis découvert une nouvelle moi, plus confiante, pouvant jouer avec des couleurs de vêtement que je n’avais jusqu’alors jamais osé porter (sans parler de ma passion pour le maquillage artistique). La différence entre avant l’application du fond de teint et après est assez flagrante : ce produit permet d’atténuer mes rougeurs et irrégularités de teint (je ne parle pas des tempes plus hâlés que tout le monde a mais bien de taches diffuses en particulier près du menton). J’ai ainsi rapidement intégré ce produit dans ma routine teint.

Il y a deux semaines, j’ai profité des vacances pour laisser ma peau au repos et lui faire retrouver la sensation du soleil sans filtre (mais avec une protection solaire hein ^^). A la fin des vacances, j’avais certes le teint encore irrégulier mais ma peau était légèrement plus hâlée. Dans le même temps, ma sœur m’a fait redécouvrir un anticerne que j’avais oublié et qui est particulièrement adapté pour les makeup légers… Depuis, j’ai repris le boulot et cela fait maintenant 3 jours que je ne porte pas de fond de teint. Ce changement me fait un bien fou. D’abord, il évite la sensation d’inconfort que l’on peut ressentir quand on porte une couche de produit sur le visage les jours de forte chaleur. Ensuite, cela permet de se défaire des questions qu’on se pose à nous même sur le rendu de notre maquillage en fin de journée. Questions futiles mais ô combien tenaces. Plusieurs de mes amis m’ont déjà fait la remarque sur le fait que mon fond de teint était visible. Or il n’y a rien de plus disgracieux qu’un maquillage qui se voit. Autre bienfait : on peut laisser son visage bronzer et ainsi sortir de la spirale teint terne – donc fond de teint – donc teint qui n’a pas changé – donc fond de teint… Je ne dis pas que cela marche en hiver mais pour l’été, ça me paraît beaucoup plus facile à mettre en place. Enfin, cela fait faire des économies. Non seulement, j’économise sur le fond de teint mais aussi sur le Beauty Blender. Vu le prix de certains fonds de teint (plus de 50 euros) et du Beauty Blender, ce n’est pas négligeable…

Je suis loin de vouloir définitivement bannir le fond de teint de ma collection de maquillage mais je suis de plus en plus désireuse d’essayer des alternatives à ce produit.

Voici les astuces que j’ai appliqué pour réussir à sauter le pas du 0 fond de teint tout en ayant bonne mine.

Mes conseils pour passer au sans fond de teint

Privilégier l’hydratation

Même si en été ma peau n’a pas de problème particulier de déshydratation, je prends le temps d’appliquer plusieurs produits soin avant de passer au maquillage à proprement parler. Je privilégie depuis quelques temps les produits bio. Je commence par une eau florale de pamplemousse. Elle n’a pas de propriété hydratante particulière mais je suis en amour pour son odeur. J’enchaîne avec un contour des yeux, le Charged Water Moisture Eye Cream de la Gamme Mineralize de Mac. Je finis par la crème de jour Apaisante à la camomille et au rosier de chez Pai. Cette crème est assez onéreuse mais j’en suis très satisfaite. Pour avoir testé plusieurs crèmes hydratantes bios (AromaZone, Nominoe, Patyka), je trouve que c’est de loin la plus enveloppante. Je n’ai pas encore eu l’occasion de la tester en hiver mais je pense qu’elle pourrait bien venir à bout de ma peau déshydratée…

Pour lutter spécifiquement contre les rougeurs, j’ai déjà testé plusieurs produits spécialement conseillés pour ce problème (huile essentielle d’Hélichryse italienne, eau florale d’Hélichryse, extrait de vigne rouge) mais je n’ai jamais constaté de réelle différence. Le seul produit grâce auquel j’ai vu un résultat immédiat est l’eau florale camomille romaine. Si vous connaissez des produits bio que vous avez testé et que vous avez trouvé efficaces contre les rougeurs, n’hésitez pas à les partager en commentaire. Je serais ravie de vous lire 🙂

cibler les imperfections avec un correcteur et/ou anticerne

Sur moi, les rougeurs et autres irrégularités du teint sont diffuses et se concentrent au centre du visage. En plus d’avoir des rougeurs (merci papa), j’ai la joie d’avoir des cernes très marquées de naissance (merci maman). J’applique d’abord un correcteur saumoné sur mes cernes : je commence par réchauffer la matière avec mon doigt puis la dépose en tapotant sur la partie colorée de chaque cerne. Le Colour Correction Concealer Wheel de chez Kiko qui contient plusieurs couleurs de correction dont une saumon fait parfaitement l’affaire. Pour le dessous de l’oeil, je mixe deux teintes de l’Effaceur Yeux de Maybelline (« fair », la plus claire de la gamme et « beige rosé ») pour arriver à une demie teinte plus claire que le reste de mon visage (je vous conseille à ce sujet de ne pas prendre une couleur tirant trop vers le blanc, cette couleur ayant pour effet direct de faire ressortir les rougeurs). L’anticerne/correcteur de Maybelline est assez couvrant, a une texture ultra fine et ne file pas dans les ridules en cours de journée. Je l’applique en V sous chaque oeil. Sur le nez et le menton, j’applique la teinte beige rosé. Pour cacher l’apparence des vaisseaux sur les paupières et encore plus réveiller le regard, j’applique la teinte fair à cet endroit en tapotant avec les doigts. Quand j’y pense, j’applique un highlighter sur le haut de mes pommettes. Je le choisis en texture crème pour un effet plus naturel. Comme je n’applique pas de fond de teint, je peux me permettre d’utiliser le Living Luminizer de RMS Beauty (celui-ci a en effet tendance à déplacer la matière déposée précédemment). Inutile de dire que je n’applique pas de blush, les rougeurs naturelles de ma peau faisant le job. Dernière étape avant le maquillage des yeux : fixer le correcteur/anticerne avec de la poudre transparente. J’utilise la Translucent Setting Powder de Laura Mercier.

mettre le focus sur les yeux

Pour détourner l’attention d’une partie du visage, rien de tel que de mettre le focus sur une autre partie du visage qui nous donne davantage confiance en nous. Comme c’est mon teint que je veux effacer, je mets l’accent sur les yeux. L’option des lèvres n’est pas pertinente car ajouter de la matière à cette partie rouge rosée du visage ferait encore plus ressortir les rougeurs (d’où le fait d’ailleurs que je ne mets pas ou peu de baume à lèvre ces jours-là). Après avoir appliqué de l’anticerne et du correcteur, j’utilise 3 produits : un mascara, un highlighter pour le coin interne de l’œil et un crayon beige que j’applique en muqueuse inférieure. Pour le mascara, je ne jure que par le Truly Waterproof de Clarins qui tient la courbure comme aucun autre. En crayon beige, j’aime beaucoup le Chromagraphic Pencil en teinte NC15 / NW20. Pour l’highlighter, j’utilise soit le Cream Color Base de Mac soit le MarilouManizer de The Balm qui permet grâce à couleur champagne de ne pas faire ressortir les rougeurs. Ces trois produits ont pour effet d’ouvrir le regard. Surtout combinés, vous verrez immédiatement la différence 🙂

parfaire ses sourcils

Ahh les sourcils… Le détail qui change tout un visage. Je ne néglige jamais le maquillage de cette zone quitte à y passer plus de temps. J’ai en effet toute une petite routine avec un certain nombre de produits. Pour info, j’ai les sourcils naturellement foncés et à la fois fournis et parsemés. Pour commencer, je les brosse avec l’embout goupillon du crayon à sourcils Brow Wiz d’Anastasia Beverly Hills (je vous en reparlerai dans un article favoris). Puis je dessine le contour de la partie basse de tête du sourcil avec le crayon Brow Pencil de Bobbi Brown. Je dessine la queue de mon sourcil avec ce même crayon. Pour remplir le sourcil, je préfère une texture moins sèche et un peu plus cireuse. Cette texture permet un rendu plus naturel. J’utilise le crayon à sourcils de chez Mac en format rétractable. Puis je rebrosse mes sourcils avec le Brow Wiz, cette fois pour retirer l’excédent éventuel. Enfin, je fixe mes sourcils avec le gel à sourcils transparent Ready, Set Brow de Benefit. Bien sûr, vous pouvez adapter le maquillage des sourcils à vos propres sourcils et n’utiliser qu’un seul crayon. Si je devais n’en choisir qu’un, ce serait le Mac.

CHoisir ses vêtements en fonction de son teint

On n’y pense pas tout le temps mais les vêtements ont une influence sur l’apparence du visage. Si vous mettez le nez dans ma penderie, vous verrez qu’il n’y a aucun vêtement rouge. Si je me tiens éloignée de cette couleur, c’est bien parce que je veux éviter de faire ressortir les rougeurs de mon visage. A l’inverse, je voue une passion pour le gris chiné qui fait ressortir non seulement mes yeux bleus mais aussi mon « bronzage », entendez par là mes sous-tons chauds. De façon générale, les couleurs claires donnent par contraste l’illusion d’une peau bronzée. Quand je ne porte pas de gris, je privilégie les couleurs chaudes comme le beige.

Bref…

Il existe plein d’astuces pour rendre son teint plus uniforme en dehors du fond de teint. Je vous ai présenté celles que j’applique personnellement et qui conviennent à mon rythme de vie. J’aurais pu également citer l’alimentation, qui joue un rôle déterminant sur notre peau. On peut aussi trouver sur internet des recettes de masques naturels permettant d’apaiser la peau ou d’en éclaircir certaines zones.

J’espère que cet article vous aura été utile. Je n’ai pas l’habitude d’écrire sur un sujet aussi personnel. C’est pas très naturel pour moi. J’ai cru bon de partager mon expérience comme certaines d’entre vous la vivent peut être aussi… En tout cas, n’hésitez pas à me laisser vos réactions en commentaire. Je les lis et y répond toujours avec plaisir :*

Make Me Pretty

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *